Chapitre 1

Strip 3

Et oui ce qui frappe le plus une fois à Kandahar c'est la chaleur. Bon moi je suis arrivé de nuit alors c'était pas si mal, mais le lendemain matin… Ouf ! Surtout pour moi. Je viens de l'Abitibie (le plus au nord). Alors bien que j'étais fier, à Québec, d'être plus endurent au froid que la plupart de mes collègues, je souffrais beaucoup plus de la chaleur de l'Afghanistan qu'eux.

Pour vous donner une idée. Près de notre tente sur notre Strong point on avait un thermometre au mercure gradué jusqu'à 45 degrés celsius. Et bien y a eu des jours où le mercure montait plus haut que ça.

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

Poster un commentaire :